LES HÉROS SONT FATIGUÉS !

Infirmier.e.s et aide-soignant.e.s : considérés par certains comme des « héros », nous sommes plus modestement des professionnels de santé responsables

Aujourd’hui, les « héros » sont fatigués.

Nous sommes fatigués de travailler le plus souvent en sous-effectif, ce qui nuit à la qualité des soins prodigués, à la sécurité des patients mais aussi des soignants. Cela nous empêche de répondre aux objectifs essentiels de notre profession.

De nombreuses études démontrent une corrélation entre l’effectif infirmier et le taux de mortalité. Le Centre fédéral d’expertise en soins de santé (KCE) a récemment publié une étude qui montre que le nombre d’infirmiers reste insuffisant pour répondre aux besoins croissants de soins dans les services généraux en Belgique. Une étude récente démontre que cette pénurie touche également les soins intensifs.

Il est nécessaire de mettre en place une politique fixant des normes adaptées quant au nombre légal maximum de patients par infirmier et d’y investir les moyens nécessaires, afin d’améliorer à la fois les conditions de travail des praticiens de l’art de soigner et la sécurité des patients.