LES HÉROS MANQUENT DE CONSIDÉRATION : ILS ONT LEUR MOT À DIRE !

Infirmier.e.s et aide-soignant.e.s : considérés par certains comme des « héros », nous sommes plus modestement des professionnels de santé responsables.

Aujourd’hui, nous ne voulons plus manquer de considération : nous avons notre mot à dire !!

Les praticiens de l’art infirmier représentent la profession de santé numériquement la plus importante. Pourtant, le contenu de notre travail quotidien est le plus souvent décidé par d’autres qui ne prennent pas en compte nos besoins. Ainsi, nous ne pouvons être pleinement des acteurs essentiels dans notre système de soins de santé. Que ce soit au niveau fédéral, auprès des autorités régionales ou encore dans les structures locales de gestion, les praticiens de l’art infirmier sont peu représentés, peu consultés, peu écoutés et trop peu entendus. Les financements complémentaires accordés au secteur infirmier manquent généralement de transparence ; ils sont souvent dilués ou utilisés à d’autres fins.

Il est nécessaire de mettre en place une politique accordant aux praticiens de l’art de soigner une réelle participation dans tous les organes officiels qui prennent des décisions qui ont un impact financier, normatif ou organisationnel sur la pratique infirmière.